La Mesniloise 2015

with Pas de commentaire

Pour l’édition 2015, Antoine et Aurélien se sont alignés ensemble sur cette course.

Classement

12ème Antoine Nicolle / Aurélien Perol – catégorie « A » (les moins de 70 ans)

http://acmlr.fr/index.php

 

Compte rendu de Aurélien : 

Dernière course en VTT de l’année, pour solder la saison pendant laquelle j’aurai le plus rouler je pense.
En duo avec Antoine, on se présente avec à peu près le même objectif : se faire péter les artères pendant une matinée avant un gros objectif la semaine suivante : le Roc Marathon pour Antoine, le Trail du Pont du Gard pour moi. Donc pas de pression de classement, et c’est tant mieux :lol: , mais l’envie de se donner quand même.

Arrivé sur place, je jette un oeil au thermomètre : 5°, du brouillard… au moins, je ne serai pas terrassé par la chaleur, moi qui en ai tant souffert cet été.

Top départ : c’est moi qui fait le start, et je le gère plutôt mal : je cours moins vite que d’autres, et surtout la plupart des concurrents avancent largement le vélo de leur partenaire (jusqu’à la moitié de la distance qu’on devait courir… :evil: ), mais c’est pas grave, ça fera plus de targets à verrouiller pendant le 1er tour… :twisted: Et de fait, le 1er tour se passe à fond de train à dépasser pas mal de gus jusqu’à passer le relais à Antoine.

L’enchainement des premiers tours nous donne assez peu l’occasion de nous caler avec un team pour nous tirer la bourre, Antoine grapillant quelques places tandis que je contrôle plus ou moins dans le tour suivant. La lutte se joue plutôt au sein de chaque tour, par groupe de 2 ou 3. Parfois, je joue le lièvre pour un groupe pendant 90% du parcours, parfois je forme des relais avec un gars pour essayer de revenir sur le groupe qui nous précède, c’est bon esprit.

Vers 11h00, le soleil se lève pour de bon, et on finit par se stabiliser à peu près avec une équipe de Bonnières (dont un ancien de l’AOSMG, Stéphane) avec qui on se tire un peu la bourre sur la parcours et discute pendant les pauses.

Ce que je devine être mon dernier tour arrive vers 11h42. J’ai en tête que les départs s’arrêtent après 12h00. Autrement dit, si je veux qu’Antoine reparte, il ne va pas falloir trainer vu que grosso modo on fait nos tours en un peu moins de 20 min (j’oublie à chaque fois checker le chrono). Je bombe autant que possible avec déjà 5 tours dans les pattes, je passe la ligne : 11h59’49 ! Antoine redémarre, tandis qu’Anabelle venue nous soutenir se marre ! Au final, mes efforts n’ont servi à rien car c’est après le retour du 1er que la course va s’arrêter, mais c’était bien sympa.
Antoine souffre dans son dernier tour, et finit à la queue d’un petit groupe devant lequel Stéphane finit d’une poignée de seconde ! Dommage !
Petite pause photo, séance papotage autour de la paëlla et sous le soleil, bref, une belle conclusion à cette matinée, avant que le tandem ne se sépare.

Je n’ai pas encore le général, mais on finit 12/18 en catégorie « A », les moins de 70 ans. Ca peut sembler très médiocre, mais c’était encore une fois très très relevé. Pour vous donner un ordre d’idée, le tandem Yann Fromont (champion de France UFOLEP 2015)/ Nicolas Vauchelles (qui n’est pas un guignol non plus) finit 3ème…

 

 

Photos à venir….

FacebookTwitterGoogle+